Contact  
  AssCoGest Sàrl
1872 Troistorrents

Tél. 024 472 45 20
Fax 024 472 45 28
E-mail info@asscogest.ch
 
 
 
 
Troisième pilier A

UNE ÉPARGNE SANS RISQUE OFFRANT UN RENDEMENT IMPORTANT ?

 Le troisième pilier A répond parfaitement à cette définition du placement idéal en cette période de turbulences boursières. Du moins pour ceux qui peuvent maximiser leurs avantages fiscaux.

L'Etat en est parfaitement conscient : depuis début 1987, les cotisations versées sur un troisième pilier lié - dit troisième pilier A - sont déductibles du revenu. Et ce jusqu'à 6'6768.00 francs par an pour un salarié ou un indépendant qui bénéficie d'un deuxième pilier; et jusqu'à 20% du revenu, dans la limite de 33'840.00 francs annuels, pour celui qui n'est pas affilié au deuxième pilier.

DÉDUCTIONS FISCALES

L'économie d'impôt est d'autant plus substantielle que le taux marginal d'imposition - celui qui frappe le dernier franc gagné - est élevé. De plus, pendant toute la durée du contrat, le capital accumulé et les intérêts échappent au fisc. Et l'impôt payé à l'échéance, lors de la perception du capital, est toujours beaucoup moins élevé que le total des économies réalisées au fil des années.

En misant sur l'assurance vie, le souscripteur fait d'une pierre deux coups : il couvre son risque de décès et d'invalidité et se prépare une pelote pour la retraite.

AVANTAGES FISCAUX

La solution la plus avantageuse consiste à combiner la souscription d'un troisième pilier A en assurance vie avec une dette hypothécaire. En cas de décès du souscripteur, son conjoint touchera un capital lui permettant d'amortir la dette. Et en cas de vie, l'avantage fiscal sera maximum, grâce à l'amortissement indirect. Au lieu de verser chaque mois à la banque les intérêts du prêt hypothécaire, voire une partie de l'amortissement, on verse la somme équivalente sur la police d'assurance. Pendant toute la durée de la vie active.



News  
 
Mise en place du site
Le nouveau site est fonctionnel
plus >>
 
 
WEBMASTER   ADMIN